Skip to main content
Listen to Acton content on the go by downloading the Radio Free Acton podcast! Listen Now

Transatlantic Blog

Les économistes sont-ils d’accord?

Par Noah Gould. Traduction par Etienne Chaumeton.

Écoutez les hommes politiques ou les journaux télévisés et vous aurez l'impression que l'économie n'est qu'une querelle de clans, une matière qui sert de prétexte pour justifier des politiques. Vous pouvez à première vue toujours trouver un économiste d'accord avec vous. Les économistes interventionnistes défendent des politiques étatistes, tandis que les économistes libéraux défendent des politiques libérales. S'il y a certainement des économistes qui servent de caution pour la politique, il y a beaucoup de terrains d’accord au sein de la science économique. Jay Richards (professeur à la Catholic University of America) démontre dans le dernier numéro du Journal of Markets and Morality que des économistes d’écoles de pensée et de sensibilités politiques différentes s'accordent sur des faits économiques fondamentaux. Il décrit 30 sujets pour lesquels il a trouvé un large consensus entre des économistes de différents courants de pensée. En voici une sélection.

Les économistes conviennent que la rareté est une réalité. La rareté signifie que les ressources dans une économie sont limitées, c'est-à-dire qu'il y a moins de ressources qu'il n'y a de manières dont les personnes seraient prêtes à utiliser ces ressources. De plus, les individus font face à des coûts d'opportunité. Le concept de coût d'opportunité découle directement de la notion de rareté. Pour une action donnée, le coût d'opportunité est tout ce que vous renoncez à faire si vous effectuez cette action. Les individus font face à des coûts d'opportunité dans de très nombreuses situations. Par exemple, quel est le coût d'opportunité de l'obtention d'un diplôme universitaire ? Premièrement, il y a les frais de scolarité, de logement et de repas. Ajoutez les frais de transport et vous obtenez un coût total. Mais si on s'arrêtait là, on manquerait le coût d'opportunité de l'action. Lorsque vous allez à l'université, vous renoncez également, entre autres, à des années de revenus provenant de l'emploi que vous auriez occupé. Le coût d'opportunité est tout ce que vous devez abandonner pour étudier à l'université. Grâce à ces informations, les économistes peuvent révéler des coûts cachés qui pourraient passer inaperçus.

Les économistes conviennent également qu'« une société de droits de propriété bien définis et appliqués sera plus prospère qu'une société avec des droits de propriété mal définis et mal appliqués ». Des droits de propriété bien définis aboutissent à un système dans lequel les individus peuvent planifier et investir pour l'avenir. Par exemple, si vous ne savez pas si vous serez propriétaire de votre maison demain, quelle incitation avez-vous pour y faire des travaux ? De plus, dans une société définie par la violence et le vol, vous devrez dépenser beaucoup de temps et de ressources pour protéger vos biens. L’épargne et l’investissement dans de nouvelles idées augmentent la prospérité générale dans le futur.

Les économistes s'accordent à dire que « la proportion de la population mondiale vivant dans la pauvreté absolue est à un niveau historiquement bas et à un niveau beaucoup plus bas aujourd'hui qu’à n’importe quel autre moment de l’histoire ». Cela peut sembler surprenant alors que les chroniqueurs qualifient 2020 de pire année de l'histoire. En réalité, la croissance économique a entraîné une augmentation mondiale de la prospérité. Partout dans le monde, il y a moins de personnes que jamais vivant dans la pauvreté absolue. Une réussite qui doit être célébrée.

Si bon nombre de ces faits semblent évidents ou même intuitifs, ils sont extrêmement utiles et nécessaires à notre compréhension du monde. Le professeur Richards souligne que la majorité des Américains ne comprennent même pas les idées économiques les plus simples, telles que la rareté. En effet, la contribution la plus fondamentale de l'économie est la capacité à systématiser les fondamentaux du comportement humain et à révéler un phénomène invisible sous le visible. Le consensus des économistes doit être un encouragement, montrant que la discipline n'est pas simplement un faire-valoir politique. Au contraire, l'économie peut révéler des vérités sur le monde et nous aider à résoudre de vrais problèmes.

(Photo credit: Ministério da Indústria, Comércio Exterior e Serviços, Brazil. This photo has been transformed. CC BY-SA 2.0.)

Most Read


Noah is a Programs Associate at the Acton Institute where he regularly contributes to the blog and Religion and Liberty. He is a graduate of Grove City College, where he studied Economics.